Les pratiques psychomotrices

La liste n'est pas exhaustive évidement. Les techniques utilisées dépendent des troubles psychomoteurs mais surtout de ce qu'aime la personne âgée, car sans son adhésion à la prise en charge, la psychomot' ne fait pas grand chose avec ses techniques !

Notre action passe par plusieurs techniques psychocorporelles, entre autres :

  • La relaxation : différentes méthodes comme l’induction verbale (méthode Schultz, Jacobson…), les mobilisations passives, le toucher… permettent de sentir les tensions physiques et psychiques, les réguler, les contrôler et mieux ressentir et percevoir son corps dans sa globalité.
  • Les techniques d’expression corporelle et plastique : le théâtre, l’eau, la danse, l’art-thérapie, les arts martiaux… sont autant de médiations corporelles qui visent à améliorer les qualités relationnelles, à stimuler la mémoire, la créativité, l’attention, à renforcer l’affirmation de soi, à revaloriser l’image corporelle, à stimuler la motricité globale et manuelle et à gérer ses émotions.
  • Les activités de jeux d’équilibration et de coordination : les parcours moteurs, la gymnastique permettent de prendre conscience des appuis et d’améliorer les capacités d’équilibration, de prévenir les chutes, de valoriser les possibilités motrices et la maîtrise corporelle et de renforcer la confiance en soi.
  • Les ateliers de stimulation de la mémoire : ils stimulent les capacités mnésiques, le langage, l’orientation par des exercices ludiques au quotidien.

3